• Marion

A la rencontre des ambassadeurs développement durable de l’école Edouard Herriot




L’année passée nous avons démarré des actions avec l’école Edouard Herriot autour de la sensibilisation au tri des déchets dans un premier temps. Ce projet, qui entre pleinement dans la politique publique portée par la Métropole de Lyon a été mené sur l’ensemble de l’année 2018.


Gwendoline, Mégane, Hugo, Angèle et Gabriel sont intervenus dans différentes classes de CM1 et CM2, l’objectif étant de se questionner sur les déchets (voir l’article Bientôt ambassadeurs et ambassadrices de la question ! – Ecole Edouard Herriot). A la suite de ces premières séances, il a été décidé de mettre en place à partir du mois de septembre des ambassadeurs et des ambassadrices du développement durable dans son sens large au sein de l’école ! Et c’est maintenant chose faite !


Mais alors, quelles sont leurs missions ?

En ce début d’année, 19 élèves ont été volontaires pour porter cette mission ! Nous les avons rencontrés, avec Gwendoline, le jeudi 6 décembre pour démarrer ce projet avec eux. Leurs objectifs ? Devenir porte-paroles des questions de développement durable au sein de leur classe et de leur école, et mettre en place des actions concrètes au sein de leur école.

Le groupe se réunira plusieurs fois par mois et sera accompagné par Enguerrand, un animateur périscolaire motivé comme jamais pour les faire réfléchir sur ces questions et les aider à se coordonner dans leurs projets.


Notre mission à nous, LADS, est de les accompagner dans les prémices de cette nouvelle entité pour les amener à comprendre ce qu’est le développement durable dans toutes ces dimensions (sociales, environnementales, économiques, solidaires, citoyennes…), à les faire travailler ensemble (écoute, respect des points de vue de chacun, prise de décisions collectives…) à les accompagner dans la mise en place de projet pour leur école, tout cela pour qu’ils et elles puissent prendre en main leurs missions !


Mais du coup, le développement durable, c’est quoi ?

Pour démarrer, rien de mieux qu’un jeu brise-glace pour se présenter, apprendre à se connaître et laisser la place à la participation de chacun et chacune. Alors, c’est parti pour un petit jeu des paquets où les enfants doivent se regrouper selon des consignes différentes : par classe, par couleur de chaussettes, par ordre alphabétique ou encore par mois de naissance. Tout le monde participe et semble curieux d’en apprendre plus sur les autres. Ce qui est intéressant avec ce groupe c’est que des enfants d’âge différents et de niveaux différents sont regroupés et qu’ils ne se connaissent pas forcément. Ce temps d’interconnaissance a donc une réelle importance pour que le groupe soit uni et qu’ils commencent a travailler sur la cohésion de leur propre groupe.


Puis les enfants se divisent en trois groupes. Ils passent ainsi d’ateliers en ateliers pour comprendre ce que peut bien être cette grande notion du « développement durable ». Chaque atelier évoque un des 17 objectifs mondiaux, appelés plus communément ODD. Ainsi, chaque groupe essaie de mettre des mots sur cette notion qui peut faire peur de premier abord, à travers des jeux de mises en situation ou encore de débat à partir de photos. Tout au long de cette activité, les jeunes réussissent à mettre en avant ce qu’ils connaissent déjà tout en restant très curieux et en posant de nombreuses questions !

A la fin de ce temps, chaque groupe avait vu trois objectifs différents, que nous avons ensuite mis en commun. Cette dernière phase a permis à chacun et chacune de voir quels ODD les autres groupes avaient vu, et de commencer à prendre conscience que la notion de développement durable prend en compte de nombreux aspects : inégalités femmes/hommes, énergies, accès à l’eau et à la nourriture, accès à l’éducation, biodiversité, réchauffement climatique, pauvreté...


Cette introduction aux objectifs du développement durable (ODD) était importante pour que le groupe des ambassadeurs ait une base et une définition commune. Les images utilisées lors de cette séance permettront de toujours pouvoir s’y référer plus tard dans l’année. Cela a également permis de poser les jalons de leurs missions et de prendre conscience qu’intervenir sur la question du tri des déchets implique parfois d’intervenir sur d’autres thématiques, et de ce fait, sur d’autres objectifs du développement durable.


Lors de cette première réunion du groupe, les enfants ont été particulièrement réceptifs et participatifs. Plusieurs prises de paroles de la part de certains et certaines ont permis d’enrichir les notions aborder, par l’apport de connaissances, le récit d’histoires connues ou vécues. On a donc vraiment senti qu’il y avait une envie d’aller plus loin sur ces questions et que les enfants de ce groupe semblent tout à fait partants pour les porter au sein de l’école !



0 vue